carnet-de-santé

Carnet de santé, quelle utilité pour votre enfant ?

Généralement, le carnet de santé est remis aux parents à la naissance d’un bébé. Ce livret contient toutes les informations relatives à la santé de celui-ci. Il permet ainsi d’offrir un suivi complet de sa santé. Il est donc présenté obligatoirement aux médecins à chaque consultation et doit être exclusivement confié aux parents avant l’âge de 16 ans. Mais dans la pratique, à quoi sert-il réellement ?

Un outil indispensable pour le compte rendu de la naissance

Partout dans le monde, la naissance d’un bébé doit être bien décrite et enregistrée de manière complète. Ainsi, à l’issue de son premier examen, le personnel médical a l’obligation de noter les informations concernant le poids du bébé, sa taille et son périmètre crânien. En plus de cela, on donne une note de 0 à 10 au bébé évaluant sa santé à la naissance. En effet, toutes ces données sont à inscrire dans le carnet de santé du bébé. Dans le cas où des interventions spécifiques ont eu lieu durant l’accouchement, celles-ci doivent être aussi enregistrées. C’est le cas par exemple de l’utilisation de forceps ou du recours à une opération césarienne. Sinon, des conseils sur son régime alimentaire peuvent être aussi mentionnés dans le carnet accompagnés d’un éventuel traitement médical spécifique. Pour rappel, le carnet vous est octroyé au moment de la déclaration de naissance. Cependant, une demande d’acte de naissance peut bien se faire sans que vous ayez à présenter le carnet de santé.

Un outil indispensable pour le suivi médical de votre bébé

Au cours de ses seize premières années de vie, l’utilisation du carnet de santé servira d’outil de relais entre les différents médecins qui suivront l’état de santé de votre enfant. Ces derniers doivent donc être en connaissance de tout l’historique médicale de l’enfant et chacun d’entre-eux doit enregistrer tout ce qui ce passe sur le patient. Ainsi, d’une consultation à une autre, les pédiatres et les médecins pourront effectuer des comparaisons sur l’évolution de son état de santé. Autrement, ils doivent être à mesure de retracer et d’analyser son développement réel. Au fil du temps, les diagnostics s’ajusteront en fonction de l’historique médical de l’enfant. Toutefois, les informations contenues dans le carnet doivent rester confidentielles et ne doivent être divulguées à quiconque sans l’accord des parents ou des personnes autorisées à cet effet.

Utilisé comme carnet de vaccinations

Eh oui ! Le carnet de santé fait aussi d’office de carnet de vaccinations. D’ailleurs, à l’intérieur du carnet de santé, plusieurs pages sont consacrées au calendrier de vaccinations et à la réalisation de celles-ci. Ainsi, parents et médecins disposent d’un outil pratique de vérification si le bébé concerné ait bien été vacciné à temps. Rien ne doit être ignoré car même le numéro du lot de chaque injection se trouve bien inscrit dans le carnet. Enfin, une fois que vous avez décidé de scolariser votre enfant, l’école vous demandera certainement son carnet. Mais n’oubliez pas que les informations du carnet sont dotées d’un caractère confidentiel. Donc, il vous est recommandé de le donner à l’école sous pli fermé et cacheté. Pour les preuves de vaccinations, il est largement suffisant de remettre à l’école des versions photocopiées des pages concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *