Qui veut vivre mieux, ménage sa monture

« Vous les hommes êtes tous les mêmes

Macho mais cheap

Bande de mauviettes infidèles

Si prévisibles, non je ne suis pas certaine, que tu m’mérites

Z’avez d’la chance qu’on vous aime

Dis-moi ‘’Merci’’ (…) »

Contrairement aux paroles de la chanson de Stromae – malgré le fait que la plupart de l’humanité exècre les tâches ménagères – les hommes ne sont pas tous des « mauviettes infidèles » lorsqu’il s’agit de faire le ménage. Sans doute parce que derrière cette corvée, que représente le ménage, se cache des effets positifs. Oui, vous avez bien lu : se lancer à corps perdu dans le grand ménage de printemps est salutaire ! Alors quel que soit votre âge, ne remisez pas au placard vos précieux compagnons de nettoyage, bien au contraire. Et, pour les personnes en perte d’autonomie,faîtes appel à une aide à domicile pour personnes âgées qui vous aidera à garder la forme.

Ne ménagez plus la saleté, le bazar, faîtes leur mordre la poussière

Des études récentes – Case Western Reserve University aux Etats-Unis et University College London en Angleterre notamment – mettent de plus en plus en avant qu’il existe une corrélation entre le fait de faire le ménage et l’état de santé. Elles démontrent que faire le ménage régulièrement permettrait d’améliorer sa santé physique mais aussi sa santé mentale.

Le ménage, c’est du sport !

Passer l’aspirateur, repasser le linge, faire la poussière, laver les vitres, récurer de fond en comble l’habitation, ranger ses affaires, le tout en se trémoussant dans tous les sens sont des exercices bien physiques. D’ailleurs, les mener à bien régulièrement permet de bouger au final et de vite se transformer en une véritable séance de sport. Exit la sédentarité. Etre une fée du logis est un bon moyen de lutter contre l’obésité et les maladies cardiovasculaires.

En parallèle, à l’image de toutes les activités sportives, le ménage libère des endorphines. Ces dernières émises par le cerveau procurent alors une sensation de bien-être. L’organisme est détendu et par voie de conséquence, cela agit sur votre moral comme un anti-déprime naturel. Ranger ses affaires permet d’être en tête-à-tête avec son passé, son histoire, c’est un bon moyen pour stimuler sa mémoire.

Si s’attaquer illico au ménage est bon pour le moral et le physique, il permet également de mettre de l’ordre dans ses idées et de déstresser. Avoir un lieu propre et bien rangé a également des vertus thérapeutiques, le partage des tâches renforce la complicité – les tâches ménagères sont mises en cause comme argument dans un cas de séparation sur quatre – et évite les conflits au sein du foyer.

Alors STOP aux scènes de ménage, devenez un addict du ménage. Cela rend heureux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *