Randonnée en montagne

Pratiquer la randonnée bien équipé

C’est l’été et avec lui les journées plus longues où l’on apprécie de se balader.
C’est aussi la saison préférée pour faire de la randonnée en montagne ou sur les sentiers autour des lieux de vacances.

La pratique de la rando à tout age.

La randonnée est devenue une activité estivale prépondérante. C’est même un des loisirs préféré des français, toutes générations confondues. Si certains le fond de façon très sportive comme par exemple en attaquant des itinéraires mythiques comme le GR 20 ou les sentiers de Compostelle, d’autres trouvent dans cette activité un excellent moyen de mêler découverte et pratique sportive.
Cette pratique loisir trouve un écho très positif auprès des générations plus âgées qui profitent d’une meilleure forme physique pour découvrir de nouveaux espaces en marchant sur des sentiers d’altitude moindre.
La randonnée en moyenne montagne demande elle aussi une préparation physique adaptée mais aussi un équipement adéquate pour rester un vrai plaisir.

Bien s’équiper pour profiter

La randonnée, surtout si elle dépasse 3 ou 4 heures de marche, demande que l’on soit bien équipé.
Bien sûr, il est possible de marcher avec n’importe quelle basket et vêtu de façon « classique » mais un bon équipement réduira le risque de blessures.

Commencer par bien se chausser.

Cela semble tellement évident mais pourtant, dans l’équipement en randonnée, le plus important est d’être bien chaussé. C’est d’autant plus vrai pour les personnes un peu plus âgées qui auront besoin de chaussures parfaitement adaptées. C’est donc le premier des achats à envisager.
Il faudra donc opter pour des marques dédiés à la randonnée mais en tenant compte des spécificités des pratiquants. La recherche de la chaussure « idéale » est parfois assez laborieuse, il ne font pas hésiter à se tourner vers des spécialistes qui sauront trouver le modèle parfait de chaussures pour pieds sensibles.
Le plus important est de trouver le modèle le plus confortable à votre pied,en relation à votre pratique et adaptées au terrain de vos prochaines randonnée.
Ainsi, pensez à la hauteur de la tige pour la cheville, aux différents renforts, au poids de la chaussure, aux différents revêtements etc… ainsi équipé, et même avec les pieds les plus sensibles, la base de la randonnée est assurée !

Le choix du sac à dos

Deuxième élément important à prendre en compte : le choix du sac à dos.
Il faut là aussi privilégier le confort avant tout. Savez vous qu’il existe des tailles de sacs à dos comme pour du textile ( S,M,L ou XL) qui permet d’adapter les sangles de portage à votre dos. Cet élément pourtant fondamental, est bien souvent négligé dans l’achat au profit du look ou du volume du sac.
En terme de volume justement, il est important de bien mesurer les besoins. Une randonnée d’une journée ne demande pas plus de 40 l voire moins si celle ci n’est pas dans une zone demandant trop d’équipement.

Les vêtements

Côté textile, il existe aujourd’hui des gammes techniques vraiment adaptées à la pratique de la randonnée à tout âge. Si vous n’êtes pas fans des tenues bariolées de certaines marques, on trouve sur le marché des éléments sobre et très performants.
Attention à bien adapter l’achat à la météo prévue. Pensez à toujours avoir avec vous dans le sac une veste chaude et étanche, on ne sait jamais !
N’hésitez pas non plus à opter pour des manches et jambes longues qui vous protégerons du soleil bien mieux que n’importe quelle crème solaire.
Enfin, en relation avec les chaussures vues plus haut, le choix des chaussettes est lui aussi primordiale. Ne gâchez pas votre ballade par des pieds qui chauffent trop vite ou par des ampoules par négligence dans ce choix.

Les accessoires

Parmi les accessoires les plus importants, on citera pèle mêle, le couvre chef ( casquette, chapeau, bandeau…), la gourde pour bien vous hydrater, des barres céréales en complément, un petit nécessaire de soins en cas de chute, un téléphone portable si besoin et une carte des lieux que vous fréquentez, personne n’étant à l’abri d’un mauvais choix d’itinéraire.

 



			

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *