Méditation : les exercices de centrage

La technique de méditation peut aider à se réconcilier avec soi-même, à s’aimer et ainsi être plus ouvert aux autres. La méditation ne consiste pas toujours à s’isoler dans un endroit durant des heures et se couper des autres. Elle peut aussi consister en des exercices périodiques d’ancrage et de centrage pour accéder au bien-être.

L’étape du centrage dans la méditation

Il faut se rappeler que la méditation c’est avant tout une technique destinée à s’accepter et s’aimer soi-même. Les exercices sont ainsi destinés en premier lieu à s’écouter, écouter les différentes parties de son corps et ses émotions. Cette acceptation de soi se fait en deux étapes : par l’ancrage d’abord, puis dans le centrage.

L’ancrage consiste à rassembler son soi éparpillé entre les préoccupations du quotidien, les angoisses intérieures et les projections vers le futur. Se rassembler et se concentrer sur l’ici et Maintenant, pour mieux se ressourcer. Le principal exercice de l’ancrage consiste à trouver la concentration nécessaire pour se connecter à son moi physique, à la terre et se détacher de ses penser. Généralement, on fait des exercices de respiration tout en se concentrant sur une image, un arbre par exemple.

La deuxième étape de la technique de méditation c’est le centrage qui est la suite logique de l’ancrage.

L’exercice de centrage : l’autobienveillance

Le centrage permet de consolider le « rassemblement », cette fois il s’agit de se donner la possibilité d’harmoniser sa partie négative et positive. Il ne s’agit plus de simplement les accepter, mais de les réconcilier, reconnaître qu’elles sont complémentaires. De cette manière, on pourra enfin trouver sa véritable place dans le monde.

Le centrage rime avec la visualisation. Il faut visualiser un chemin que vous avez envie d’emprunter : baigné de lumière, ensoleillé. Sentez bien l’énergie qui s’en dégage tout en faisant attention à la respiration (on continue l’exercice de respiration de l’ancrage). Pensez ensuite que c’est votre chemin de vie, où vous êtes parfaitement en harmonie avec vous-même et ce qui vous entoure.

Avant de commencer votre exercice, choisissez bien la position dans laquelle vous serez le plus à l’aise : si vous voulez vous allonger ou vous asseoir, si vous préférez plutôt être tourné à l’est, avec les bras levés, etc., cet exercice peut durer entre 2 à 5 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *