Comment lutter contre une allergie aux poils de chat ?

L'allergie aux poils de chat est l'une des allergies les plus communes en France. En effet, plus de 20% de la population est touchée, et cela peut être un véritable calvaire, surtout lorsque l'on affectionne les félins. Heureusement, il existe des traitements pour atténuer la gravité des crises allergiques. Ayez les bons réflexes au quotidien pour éviter les risques d'allergies.

Les différents symptômes

De nombreux symptômes sont signes d'une allergie aux poils de chat : si vous éternuez sans cesse, que votre nez coule et est congestionné en présence d'un chat, c'est sans doute le signe que vous y êtes allergique. Dans certains cas plus graves, l'allergie peut déclencher des crises d'asthme et un état de fatigue constant. La peau est aussi à même de réagir aux poils de chat par des rougeurs, de l'urticaire ainsi que des démangeaisons, même si cette réaction est plus rare.

Les remèdes

Avant de vous soigner, prenez rendez-vous chez un allergologue pour qu'il vous diagnostique une allergie aux poils de chats. Il existe différents types de traitements pour les allergies aux poils de chats. Les antihistaminiques et les décongestionnants sont des remèdes efficaces pour calmer l'allergie. En cas de crise d'asthme, il sera nécessaire de toujours garder un inhalateur à portée de main. En effet, une crise d'asthme est difficile à gérer si elle n'est pas calmée à temps. 

Les réflexes à adopter

Il est possible de prendre quelques précautions pour éviter le contact de votre organisme avec des poils de chats, et ainsi éviter une crise allergique. Demandez à vos proches d'isoler leur animal en votre présence pour éviter tout risque de crise. Si vous possédez un chat, passez l'aspirateur ou le balais régulièrement sur les tapis et les rideaux, matières qui ont tendance à retenir les poils de chat. Enfin, faites en sorte que votre chat soit brossé afin d'éviter que ses poils ne tombent.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.