Gluten dans les céréales

Régime sans gluten, d’accord, mais c’est quoi le gluten ?

Vous avez sans doute remarqué ces derniers temps le mot « gluten » est sur toutes les lèvres.
Intolérance, régime, produits « sans », tout y passe. Mais vous devez bien l’avouer, vous êtes un peu perdu.
Qu’est-ce que le gluten ? Peut-on s’en passer ? Et si on est intolérant ?

C’est quoi le gluten ?

Il s’agit d’un ensemble de protéines présentes essentiellement dans les céréales. C’est un mélange de prolamines et de gluténines, deux familles de protéines. Il confère résistance et élasticité à la pâte à pain. Le gluten est présent dans le blé, l’épeautre, le kamut, le seigle ou encore l’orge. Il peut aussi servir à épaissir et à donner du liant à certaines préparations.

Sensibilité ou intolérance

Attention de ne pas confondre les deux ! Vous pouvez être sensible sans être intolérant. Si vous êtes sensible au gluten, vous allez voir certaines répercussions sur votre corps et une inflammation de l’intestin grêle à chaque fois que vous ingérez du pain ou des pâtes, par exemple. Si vous êtes intolérant, vous souffrez d’une maladie appelée « maladie coeliaque » qui touche près de 500 000 personnes en France. Il s’agit d’une maladie chronique qui se manifeste par des symptômes digestifs (diarrhée, douleurs, ballonnements…). Les personnes atteintes de cette maladie prennent le risque de développer une inflammation et d’endommager leur paroi intestinale, avec pour conséquence un intestin abîmé incapable d’absorber certains nutriments. S’ensuit alors une malnutrition malgré une alimentation normale.

Si vous intolérant, bannissez le gluten de votre alimentation. Si vous êtes sensible, réduisez considérablement votre consommation de gluten sans pour autant le supprimer de votre alimentation.

L’opération « sans gluten »

En lisant les étiquettes, on se rend vite compte que le gluten est omniprésent : pâtes, pain, pizza et même yaourts ! Alors, le sans gluten, impossible ? Non. Il vous suffit d’être très vigilant en faisant vos courses et de privilégier les aliments bruts, c ‘est-à-dire qui n’ont pas subi de transformation industrielle, ou très peu, comme les fruits, légumes, légumineuses, les œufs, le poisson, la viande, et les céréales ne contenant pas de gluten (riz, maïs, millet). N’oubliez pas non plus la star du moment, le quinoa. Il ne contient pas de gluten et peut facilement remplacer les pâtes dans votre alimentation. Remplacez la farine de blé par des farines de maïs ou de châtaignes.

Il est aussi conseillé de plutôt opter pour des produits issus de l’agriculture biologique. Ainsi, vous profitez au maximum de leurs nutriments et cela, sans gluten ! Si vous décidez de commencer un régime sans gluten, allez-y étape par étape afin de pas « traumatiser » votre corps qui ingère du gluten depuis votre plus jeune âge. Votre corps aura donc besoin d’un temps d’adaptation pour s’habituer à éliminer le gluten de votre alimentation.

Alors, prêt à essayer le régime sans gluten ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *