Assurance maladie : la prise en charge de la femme enceinte

L’assurance maternité est mise en place pour faire bénéficier les femmes enceintes des visites prénatale et postnatale, des examens biologiques, des analyses diverses, des échographies, du séjour à l’hôpital et l’ensemble frais médicaux. Elle jouit de la prise en charge complète du programme de soins sauf en cas de dépassement des tarifs de convention. Elle est dispensée d’un avancement des frais. Pour un remboursement optimal, elle choisit la complémentaire santé adaptée.

L’assurance maternité et l’importance de la déclaration de grossesse

Les femmes enceintes sont les ayants droit d’un assuré ou être assurées elles-mêmes. Pendant la grossesse, une femme enceinte effectue plusieurs examens médicaux, l’assurance maternité la décharge financièrement. Pour profiter du remboursement des soins médicaux, elle doit respecter le programme de suivi médical imposé par l’assurance maladie dont :

  • La déclaration de grossesse avant la fin de la 14ème semaine à compter de la date présumée de la conception, établie soit par le médecin, soit par la sage-femme avant la transmission à la caisse d’assurance.
  • L’examen prénatal avant le 3ème mois et à partir du 4ème mois jusqu’à l’accouchement.
  • Les analyses biologiques indispensables pendant et après la grossesse.

Une fois la déclaration faite, la femme enceinte met à jour sa carte pour profiter de l’assurance maternité.

L’accouchement et la prise en charge

Au titre de l’assurance maternité, l’accouchement est entièrement pris en charge, et ce à la limite des tarifs imposés par la convention. La mutuelle supporte les dépassements d’honoraires. Entre autres, cette prise en charge comprend :

  • Le transport de la future maman jusqu’à la clinique s’il y a eu une prescription médicale
  • Les rémunérations d’accouchement telles la péridurale ou la césarienne
  • Le séjour à l’hôpital ne dépassant pas 12 jours dont la chambre, les soins de la mère et de l’enfant, les repas sauf le confort de la chambre qui est à la charge de l’assurée.
  • Après l’accouchement, l’examen postnatal ne dépassant pas les 8 semaines suivant l’accouchement, les 10 séances de rééducation abdominale et tous les soins et suivi médical du nourrisson jusqu’à sa sixième année de vie.

La prise en charge prénatale

A la présentation de sa carte d’affilié, la femme enceinte bénéficie d’un tiers payant sur tous les soins pris en charge, lui évitant l’avancement des frais médicaux. Cette prise en charge ne s’applique qu’à la limite du tarif de convention. Si la femme enceinte sollicite un professionnel non conventionné, les honoraires qui dépassent seront à sa charge ou à celui de sa complémentaire santé. Cette prise en charge par l’assurance maladie appréhende :

  • Les 7 visites prénatales obligatoires dont la première doit être faite avant la fin du 3ème mois de grossesse et les autres à compter à partir du 4ème mois jusqu’à l’accouchement
  • Les 3 échographies par trimestres dont les deux premières sont déchargées à 70% et la dernière, qui est effectuée entre le 7ème et le 8ème mois de grossesse, est prise en charge en entier.
  • Les 7 séances de préparation à l’accouchement dirigées par un médecin ou une sage-femme si c’est un entretien prénatal précoce et 8 séances pour entretien normal.

Découvrez plus de détails sur les mutuelles santors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *